Bricolage, électricité

Intervenir sur les fusibles, les tableaux et les modules


Changer les fusibles, coupe-circuit


(index complet du site dans le menu déroulant de couleur maron en bas des pages)

Lorsqu'une surtension ou un court-circuit se produit, un dispositif doit réagir immédiatement et interrompre le courant, pour éviter les accidents : électrocution de l'utilisateur, incendie, fusion des conducteurs, détérioration de l'appareil, etc. Tel est le rôle des coupe-circuits qui, selon les types interviennent plus ou moins rapidement. Mais ils permettent aussi d'interrompre une partie de l'alimentation de la maison, pour effectuer en toute sécurité une réparation ou tout autre travail sur le circuit.

Les coupe-circuits, tableaux et modules

Les fusibles sont la partie active d'un système de protection :

Les coupe-circuits
Le coupe-circuit est un ensemble, comportant d'une part un socle ou un boîtier, et d'autre part un dispositif de protection amovible ou non.

Les tableaux et modules
Les tableaux électriques modernes présentent des aspects pratiques non négligeables. Compacts et plutôt esthétiques, ils facilitent surtout le câblage et peuvent recevoir des modules très divers : coupe-circuits à cartouches, disjoncteurs magnétothermiques, disjoncteurs différentiels, délesteurs, transformateurs, et même sonnette, prise de courant, etc. La fixation de ces modules s'effectue sur des barrettes métalliques, et le raccordement électrique se réalise par des borniers judicieusement placés. Mais on trouve encore des tableaux anciens en bois, comportant des porte-fusibles en céramique à broches.

Conseil

Lampe de poche
Gardez toujours, à un endroit facile à trouver et connu de tous, une lampe électrique en état de marche. Placez en une également à coté du tableau électrique, ou installez une lampe de secours murale fonctionnant sur piles, qui éclairera le tableau pendant la durée de l'intervention.

Les fusibles à cartouche
Les cartouches sont de petits tubes en matière isolante comportant à chaque extrémité des capuchons métalliques. Ces contacts sont reliés à l'intérieur de le cartouche par un fil fusible très ténu qui fond, comme les plombs en cas de surcharge ou de court-circuit. Elles sont généralement maintenues sur le coupe-circuit par un bouchon à visser, ou glissées dans les tabatières du tableau électrique. Pour changer la cartouche, il suffit de dévisser le capuchon ou d'abaisser la tabatière, d'en extraire la cartouche usagée et de la remplacer par une nouvelle. Grâce à ces systèmes, l'utilisateur n'a aucun contact possible avec le circuit électrique. Certaines cartouches sont dotées de voyants qui témoignent de la rupture du fusible grâce à une pastille de couleur qui saute en cas de surcharge.

Tester un fusible à cartouche
Une cartouche fondue est souvent noircie, mais cela n'est pas toujours visible. Pour savoir si elle est encore en état, utiliser un testeur de fusible à pile, qui servira également de petite lampe de poche de secours. Les testeurs universels à pile permettent aussi de contrôler le fonctionnement d'une cartouche fusible. On utilise dans ce cas leur fonction de contrôle de la continuité électrique d'un conducteur.

Truc

Tester sans testeur
A défaut, prenez une pile plate du commerce et une ampoule de même puissance (les extraire d'une lampe de poche). Posez un bout de la cartouche sur l'une des broches de la pile, la pointe grise de l'ampoule sur l'autre extrémité de la cartouche, et mettez la deuxième électrode de la pile en contact avec la bague laitonnée de l'ampoule. Si elle s'allume, la cartouche est en état.


Conseil

Acheter le bon fusible
Les cartouches fusibles ont des longueurs et des diamètres très variés en fonction de leur sensibilité. Prenez la précaution d'emporter la cartouche usée comme modèle pour acheter la nouvelle. L'idéale est de disposer d'au moins un exemplaire de chaque modèle utilisé pour votre installation en réserve.

Chaque dimension des cartouches
fusibles correspond, en principe,
à une sensibilité différente.

cartouches fusibles

Les disjoncteurs magnétothermiques

Ces appareils se substituent aisément aux coupe-circuits classiques dont ils remplissent la fonction. Seule différence notable (à l'utilisation) : aucune partie "fusible" n'est à remplacer lors de la remise en service, après la réparation du court-circuit. Il suffit de réarmer le disjoncteur d'un simple geste, au moyen d'un levier de manoeuvre.

Les disjoncteurs différentiels haute sensibilité

La réglementation impose expressément l'installation de disjoncteurs différentiels haute sensibilité en amont des circuits alimentant les pièces sensibles, dont la cuisine et la salle de bains. Ces appareils, intérieurement complexes, d'une sensibilité de quelques milliampères (16 mA par exemple), disjonctent instantanément en cas d'incidents sur la ligne, dans un délai inférieur au seuil dangereux pour l'organisme. Ils se réarment d'une simple pression sur un bouton.




Attention !

Sécurité
Ne remplacez jamais un fusible par une épingle à cheveux, fil de fer ou papier d'aluminium ! Leur résistance serait supérieure à celle du circuit qui risquerait d'en pâtir gravement ! N'utilisez jamais de fusible ou de disjoncteur d'un ampérage supérieur à celui du circuit. Si un fusible saute, attachez vous d'abord à la cause de l'anomalie. Si le court-circuit persiste, le nouveau fusible fondra dès qu'il sera réintroduit dans le coupe-circuit.


google utilise des cookies sur ce site pour gérer les publicités, google+ et google analytics pour en savoir plus cliquez sur ce lien : "Comment Google utilise certaines données collectées lorsque vous utilisez des sites ou applications de nos partenaires."



- Design by et contact

- Tous droits réservés


- Plan du site

- Follow aidaubricolage on Twitter

-