Bricolage, isolation

Isolation thermique extérieure des murs, description des travaux.


Isolation thermique extérieure des murs


(index complet du site dans le menu déroulant de couleur maron en bas des pages)

Divers solutions existent pour améliorer l'isolation à partir de l'extérieur : elles ont été mises au point à l'origine pour les constructions existantes, mais elles s'étendent désormais aux constructions neuves. En effet au point de vue de la technique d'isolation elles s'avèrent très satisfaisantes : elles apportent à la fois une isolation homogène et continue ainsi qu'une protection de la structure de la construction contre les chocs thermiques.
L'isolation extérieure se réalise actuellement soit avec des systèmes spéciaux comportant un isolant et un enduit associé, soit avec des bardages derrière lesquels est disposé l'élément isolant, soit avec des enduits isolants seuls.

Les systèmes spéciaux

Les systèmes spéciaux d'isolation thermique extérieure sont constitués pour la plupart :
- d'un panneau isolant le plus souvent en polystyrène expansé, fixé sur le mur par collage ou par fixation mécanique.
- d'un enduit à base de ciment et de chaux ou de résine synthétique. Le second étant le plus fréquent sous la dénomination d'enduit de parement plastique ou de revêtement plastique épais.
Les techniques étant en pleine évolution, on trouve également des systèmes ou l'isolant est de la fibre de roche en panneau ou même en vrac. Dans ce cas, l'enduit, nécessairement à base de ciment, est projeté sur un treillis métallique fixé mécaniquement au mur.
Ces systèmes nécessitent l'intervention d'entreprises spécialisées et conduisent à des travaux complémentaires d'adaptation au droits des ouvertures, des retombés de toit, etc..

Les bardages

Les bardages utilisés depuis longtemps pour protéger les murs exposés sont executés de nos jours en association avec un matelas isolant fixé au préalable sur le mur à revêtir.
Le matelas isolant est réalisé avec des panneaux à base de fibre minérales ou de matière plastique alvéolaire qui doivent être hydrophobes, c'est à dire qu'ils n'absorbent pas l'humidité. En effet, ces panneaux se trouvent en atmosphère extérieure et leur pouvoir isolant serait diminué s'ils s'imprégnaient de la vapeur d'eau contenue dans l'air.
Entre le matelas isolant et le bardage, une lame d'air correspondant à un espace libre de l'ordre de 3 cm est nécessaire : elle constitue une barrière évitant que l'eau n'atteigne l'isolant.
L'évacation de cette eau doit d'ailleur être prévue à chaque obstacle horizontal qui empècherait son passage et à la base du bardage.
Les bardages peuvent être réalisés avec des matériaux très divers, que l'on choisira en fonction de l'aspect architectural extérieur souhaité : ardoise, tuiles de terre cuite, tuiles de bois, pierre mince, métal, etc.


schéma d'une isolation thermique d'un mur
1. Les systèmes spéciaux d'isolation thermique extérieure sont constitués généralement d'un panneau isolant, d'une armature (treillis métallique) et d'un enduit.

isolation thermique des murs
2. Les bardages utilisés depuis longtemps pour prtéger les murs exposés sont de nos jours associés avec un matelas isolant réalisé avec des panneaux hydrophobes.



google utilise des cookies sur ce site pour gérer les publicités, google+ et google analytics pour en savoir plus cliquez sur ce lien : "Comment Google utilise certaines données collectées lorsque vous utilisez des sites ou applications de nos partenaires."




- Design by et contact

- Tous droits réservés


- Plan du site

- Follow aidaubricolage on Twitter

-