Bricolage, isolation

Isolation acoustique ou phonique d'une maison, description des travaux.


Isolation acoustique ou phonique d'une maison (parois)


(index complet du site dans le menu déroulant de couleur maron en bas des pages)

Le bruit étant de plus en plus important dans le monde moderne, il devient nécessaire de le combattre de toutes les façons : bruits extérieurs (bruits d'avion, de camion, de train, etc...) qui traversent la façade de notre habitation, et les bruit intérieurs.
Une façade est une paroi qui comporte un point faible au point de vu acoustique ou phonique : les ouvertures (portes, fenêtre). Quand aux bruits intérieurs ils se produisent par des causes différentes et se propage à travers toute la structure. Pour les combattre, il faut discerner : les bruits d'origine aérienne qui se transmettent par l'air intérieur à travers les cloisons ; les bruits d'impacts (pas, chute d'objet, autre) qui sont les plus fréquents et les plus gênants et qui se propagent par le plancher : les bruits d'équipements qui proviennent des installations dans la construction (plomberie). Nous allons donc traiter l'isolation des parois, des sols et des équipements.

L'isolation acoustique ou phonique des parois :
Lorsqu'un bruit est émis dans un local, une partie de l'énergie est réfléchie dans ce local ou à l'extérieur, une autre partie est absorbée par les parois, et c'est seulement la partie restante qui atteint la pièce voisine. C'est la différence entre ces deux énergie qui donne la mesure de l'isolement acoustique du local voisin considéré. Il en résulte que l'isolement acoustique d'une pièce dépend principalement de l'énergie transmise par la paroi qui le sépare du local emetteur du bruit (plancher, mur ou cloison), mais aussi de celle communiquée par les autres parois (plancher, cloison, mur). D'une manière générale on dira que le bruit se propage par transmission directe à travers les parois séparatives, mais aussi par transmission latérales à travers les parois adjacentes. Il parait donc utile de traiter les parois séparatives en même temps que les parois adjacentes, et même les parois adjacentes comme les plafonds en premier.

Comment procéder :
Ce n'est pas simple car l'isolement acoustique procuré par une paroi dépend de nombreux facteurs : ses liaisons avec les autres éléments de la construction, la nature de ceux ci, le genre de bruit émis, etc.. Trois principes sont à respecter dans tous les cas.
- Plus une paroi est lourde, plus elle isole les bruits aériens. Cependant, la variation de l'isolement acoustique n'est pas directement proportionnelle au poid de la paroi, elle va seulement dans le même sens. A titre indicatif le tableau ci-contre donne les indices d'affaiblissement acoustiques que l'on peut obtenir avec les murs habituels de la construction, murs enduits sur les deux faces.

Qualité d'isolation acoustique ou phonique des murs.
- L'indice d'affaiblissement d'une paroi diminue quand sa perméabilité à l'air augmente. C'est ainsi qu'un mur de brique pleines peut être considérablement amélioré pour son acoustique par l'ajout d'un enduit qui augmente l'étanchéité à l'air des joints. Dans le même principe l'indice d'affaiblissement acoustique d'une paroi peut diminuer sensiblement par l'ajout d'une ouverture fermée par une porte ordinaire. On peut y remédier efficacement en ajoutant des joints d'étanchéité sur sa périphérie.
- Un isolement suffisant peut être obtenu avec une paroi constituée d'éléments légers ou lourds, séparés les un des autres par un vide. Pour de bon résultat un nombre de règle est à respecter :
- Réduire, et si possible supprimer les liaison rigides entre les éléments de la paroi pour éviter les transmissions de vibrations par ce qui s'appelle les "ponts acoustiques".
- Ménager entre les éléments de la paroi un interval asser large qui sera en rapport avec la masse de chaque élément. Plus cette masse est faible plus l'interval doit être grand.
- Garnir l'interval d'un matériau absorbant. Ce peut être des panneaux de fibres minérales accrochées à l'une des parois. Il affaiblit le son et réduit les phénomènes de résonnance entre les éléments de la paroi.

Les cloisons composites

Choisir un solution
Les fabricants ont étudié des systèmes de cloisons pouvant atteindre 60 DB d'indice d'affaiblissement voir d'avantage. Cependant les indices d'affaiblissement annoncés correspondent à des mesures faites en laboratoire et il faut les diminuer de 4 à 5 DB pour obtenir l'indice d'affaiblissement escompté une fois la cloison mise en oeuvre. Pour affaiblir le son sur des parois existantes, on peut utiliser certain doublages isolants constitués de panneaux de fibres minérales collées sur un parement de plaques de plâtre. La mise en oeuvre de ce doublage sera faite par collage ou avec des éléments mécaniques spécialement étudiés : il sera désolidarisé des cloisons.



L'isolation acoustique ou phonique des bruits aériens

isolation acoustique ou phonique des bruits aériens
Le bruit se propage par transmission directe à traver les parois séparatives, mais aussi par transmission latéralee à travers les parois adjacentes.
béton banché de 20 cm = 55 DB
briques de 22 cm = 55 DB
agglomérés pleins de béton de 15 cm = 51 DB
béton banché de 14 cm = 51 DB
briques pleines de 11 cm = 47 DB
Qualité d'isolation acoustique ou phonique des murs.
Qualité d'isolation acoustique ou phonique des murs
Plus une paroi est pesante, plus elle isole des bruits aériens. L'indice d'affaiblissement diminue quand la perméabilité augmente.



google utilise des cookies sur ce site pour gérer les publicités, google+ et google analytics pour en savoir plus cliquez sur ce lien : "Comment Google utilise certaines données collectées lorsque vous utilisez des sites ou applications de nos partenaires."



- Design by et contact

- Tous droits réservés


- Plan du site

- Follow aidaubricolage on Twitter

-